ACTUALITÉS
CONVERGENCE #4 - photo n°2 | Kermarrec Promotion

Convergences : avec le BIM, Kermarrec joue la carte de l’innovation

En expérimentant la méthode de conception dite du BIM (Building Information Modeling) sur Convergences, un projet immobilier d’ampleur situé à Chantepie, le groupe Kermarrec se positionne comme pionnier en matière d’innovation.

C’est en effet le premier promoteur du grand ouest à utiliser cette technologie à un niveau aussi poussé. Présentation et avantages d’un procédé novateur.

« Décider de concevoir ce programme en BIM est d’abord notre choix, mais c’est un choix  partagé avec tous les acteurs du projet, » explique Nolwenn Lam Kermarrec, présidente de Kermarrec Promotion.
« C’est un véritable défi car c’est une première pour tous et il a fallu se former et apprendre une façon différente de travailler. Chacun s’est investi pleinement et c’est une réussite collective. Notre volonté en tant que promoteur régional était de s’inscrire pleinement dans cette démarche qui est l’avenir de notre profession. Et le projet Convergences, de par son envergure et ses caractéristiques, s’y prêtait particulièrement. »

Synthétiser les informations

Véritable révolution dans la manière de concevoir un projet immobilier, le BIM (Building Information Modeling, qui se traduit par Modélisation des Informations -ou données- du Bâtiment) se développe chaque jour en effet un peu plus dans le domaine de la construction. Réunissant tous les acteurs d’un projet autour de lui, de l’architecte au maçon, il a même créé de nouveaux métiers, tels le BIM Manager.

Jonathan Renou tient ce rôle pour l’entreprise Atlancad. Il a travaillé sur le projet Convergences, qui est situé à Chantepie : « Sur ce projet, nous sommes en BIM de niveau 2 : au départ, nous concevons un projet via une maquette 3D. Puis, les divers métiers (architectes etc.) vont en extraire les plans 2D ainsi que plusieurs maquettes (une architecturale, une des structures, une des fluides…) ». Son rôle est ensuite de synthétiser ces maquettes, les superposer et vérifier que la conception architecturale et toutes les autres fonctionnent bien ensemble.

Fiabilité et anticipation

Les avantages du BIM sont donc multiples : le BIM fiabilise la conception et permet d’anticiper tous les éventuels problèmes rencontrés lors de l’exécution. « On limite fortement les aléas de chantier », détaille Julien Veyron, architecte du projet au sein de l’atelier Arcau. « Des sujets sont déjà déminés alors qu’il n’y pas encore de grue sur le chantier. On anticipe en prenant les meilleures décisions dès la phase de conception ». Les corps de métier impliqués sur le chantier, en ayant accès à ces maquettes détaillées, vont en outre pouvoir chiffrer de manière plus précise leurs interventions.

Se démarquer par l’innovation

Kermarrec Promotion est aujourd’hui le premier acteur immobilier dans le grand ouest à expérimenter le BIM à un tel niveau (de la conception jusqu’au DCE -dossier de consultation des entreprises). « C’est une initiative de Kermarrec, mais tous les acteurs qui collaborent à ce projet avaient envie de se lancer », explique Denis Paing, directeur technique chez Kermarrec Promotion. « Le BIM, c’est une maquette et des données et pas juste une belle image ! C’est une vraie innovation qui nous permet de nous démarquer. On peut y mettre des informations, très complètes, comme la référence d’une porte par exemple, et même le site Internet de son vendeur. On peut vraiment comprendre ce qui a été conçu».

Les maquettes étant fiables et détaillées, l’outil est une aide à la visualisation, donc à la vente. En effet, la modélisation réalisée dans la maquette numérique est également exploitée pour la réalisation d’images commerciales, de films, de réalité augmentée et même de visites virtuelles grâce à des masques immersifs permettant de visiter un appartement qui, à ce stade, n’existe que sur plan.

Convergences, à l’échelle d’un quartier

Le projet Convergences, situé à l’entrée ouest de Chantepie dans la continuité urbaine de Rennes, et qui s’apparente à un vrai quartier, se prête particulièrement à cette expérimentation. C’est en effet un projet phare, imaginé sur un mode durable et proposant une réelle mixité.

Le programme Convergences s’étend sur un terrain d’environ 1.5 hectares, comprend 255 logements (dont une résidence service sénior, Patio Margot, réalisée avec Vinci Immobilier), ainsi que 7 500m2 de bureaux, des commerces en rez-de-chaussée… La commercialisation de Convergences et de Patio Margot est actuellement en cours. Le chantier, lui, devrait démarrer à la fin de l’année.

Retrouver l’article original sur : http://btpgallery.eu/2017/07/03/convergences-avec-le-bim-kermarrec-joue-la-carte-de-linnovation/

LIRE AUSSI

Afficher tous les articles

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?


Appelez-nous Prix d'un appel local depuis un téléphone fixe.

02 23 30 23 31 Prix d'un appel local depuis un téléphone fixe.

Contactez-nous

Prendre rendez-vous