L’UFF voit dans la pierre-papier le relais naturel des contrats en euros

Avec 70 millions d’euros souscrits en assurance-vie sur des unités de comptes immobilières et 110 millions en SCPI, la pierre-papier s’impose comme l’un des principaux supports de l’épargne des clients de la banque patrimoniale. Son nouveau président, Paul Younes, estime que ce support devrait attirer d’avantage au moment où les contrats en euros voient leur rendement baisser. En 2014, l’UFF a vu son résultat net progresser de 37 %.

En savoir plus sur pierrepapier.fr

Article © Pierre Papier – 12/02/2015