BRETAGNE TRÈS HAUT DÉBIT : Se rapprocher de l’Europe et du monde

Initié en 2011 par le Conseil Régional, le plan « Bretagne Très Haut Débit » entre en phase de déploiement de la fibre optique. Il sera piloté par le syndicat mixte Mégalis Bretagne déjà chargé depuis 10 ans de développer la dématérialisation en Bretagne. L’investissement représente 1,8 milliard € sur 25 ans (dont une première phase de 400 millions en 2013) et sera partagé entre le conseil Régional, les Conseils Généraux, les communautés de communes.

Dans un premier temps un total 12 villes moyennes comme Carhaix, Ploërmel ou Redon ainsi que 85.000 foyers ruraux disposeront d’une connexion de 100 mégabits / sec, soit 10 à 20 fois supérieure à la connexion actuelle. À l’horizon 2025, chacun des habitants devrait disposer du très haut débit.

Pour les 10 plus grandes agglomérations une convention a été signée entre Orange – opérateur historique : Orange prendra en charge l’équipement en fibre optique sans recourir aux subventions, avec en contre partie, la revente de bande passante aux acteurs du marché.

À noter : en un peu plus de 20 ans, la Bretagne est devenues l’un des principaux lieu de déploiement des TIC (Technologies de l’information et de la communication) et compte aujourd’hui 42.000 emplois, principalement des ingénieurs, des cadres et des chercheurs répartis à Rennes (Rennes Atalante), Brest et Lannion, sans compter le tout nouveau centre de recherche B-com qui regroupera 300 ingénieurs à Rennes.

(d’après un article de S. du G. dans Les Echos du 21 novembre 2012)

Tout savoir sur le site internet de Bretagne Très Haut Débit