Rennes – La Prévalaye : vers un nouveau secteur dédié aux loisirs ?

Situé au Sud-Ouest de la capitale bretonne, le secteur représente 450 hectares, soit presque 10% de la surface de la ville. Un diagnostic d’un an a été lancé en septembre 2011 pour analyser les multiples usages de la Prévalaye.

Partagée entre des activités industrielles : extraction de sable, usine d’épuration des eaux ; et des activités sportives et de loisirs : terrains d’entrainement du stade rennais, étangs d’Apigné et jardins familiaux, le secteur offre différentes facettes. « La Prévalaye a un gros potentiel nature. Il est sous-exploité » remarque Jean-Luc Daubaire – adjoint à l’énergie et à l’écologie urbaine.

Plusieurs piste de réflexion sont en cours, notamment le développement des transports fluviaux sur le canal, l’aménagement de parcours nature, la valorisation des fermes existantes, etc.

Marquée par la présence de la Vilaine, le secteur bénéficie également d’une pré-étude, nommée « Vilaine Aval », qui concerne les communes riveraines depuis Rennes centre jusqu’à Laillé.

(d’après un article de Soizic Quéro paru dans Ouest-France – édition de Rennes le 03 mai 2012)