RENNES – MÉTRO : Une belle réussite

« Lors de la création de la ligne A dans les années 90, on disait qu’un métro était surdimensionné pour la ville. C’était faux. » déclare Guy Jouhier, Vice Président délégué aux transports et aux infrastructures de Rennes Métropole. Effectivement, ce sont 71,3 millions de voyageurs qui ont pris le métro en 2011. Ce large succès a d’ailleurs permis de rembourser par anticipation en 2010 les emprunts contractés pour sa réalisation dont les dernières échéances étaient fixées à 2017. Pour mémoire la première ligne a nécessité un budget global de 550 millions.

Le budget de la seconde ligne quant à lui s’élève à 1,29 milliards d’euros. La différence avec le coût de la ligne B s’explique : « Cette nouvelle ligne de 12,7km sera beaucoup plus longue que la précédente qui n’excède pas 8,6km », de plus « les rames de nouvelles générations[…]auront des capacités d’embarquement bien plus importantes » explique Noël Philippe Directeur général des services urbains de Rennes Métropole. Par ailleurs 7km de chantier tunnelier seront nécessaires, soit deux fois plus que le ligne A.

Malgré les désagréments à prévoir au niveau de la circulation pendant les travaux, les Rennais sont majoritairement favorables. Peu d’habitants ont déposé d’objections lors de l’enquête publique qui sera clause le 20 janvier prochain. Celles-ci portent néanmoins sur les nuisances sonores au niveau du quartier Longchamp, sur la réduction de la superficie foncière du Lycée Châteaubriant, et les craintes de dérapage du budget prévisionnel.

Pour mémoire la ligne sera subventionnée à hauteur de 220 millions d’euros (soit 91M€ de l’État, de la Région, du département, et de l’Union européenne), le restant sera autofinancé à hauteur de 43% et complété par un emprunt représentant 37%.

En comparaison, le tram brestois devrait coûter 383 M€ pour un linéaire de 14,3km.

(d’après un article de Didier Déniel paru dans Le Télégramme de Brest du 17 janvier 2012)